Construction Navale
Pollutions accidentelles : JLMD et Long Ji vont promouvoir  les FORS en Chine

Actualité

Pollutions accidentelles : JLMD et Long Ji vont promouvoir les FORS en Chine

Construction Navale

Concepteur des Fast Oil Recovery Systems, dispositifs facilitant le pompage des soutes à combustible d'un navire en cas d'accident, la société française JLMD Ecologic Group s'est alliée à l'entreprise chinoise Long Ji afin de faire la promotion de ses solutions en Chine. Créé en 2004, Long Ji s'est fixée pour objectif d'identifier et de proposer les meilleures technologies maritimes vertes mondiales aux armateurs et chantiers navals chinois les plus avancés sur le plan environnemental. Grâce à ce partenariat avec JLMD, Long Ji entend prendre les devants sur le marché croissant de la navigation durable en Chine et accentuer son statut de leader dans le domaine de la sécurité passive embarquée. «Nous pensons que la pollution accidentelle est le nouveau domaine d'amélioration pour l'industrie maritime et les FOR Systems sont un élément clé d'un véritable navire vert. Le marché chinois est maintenant mûr pour entreprendre la révolution de la sécurité passive embarquée et ouvrir la voie vers une meilleure prise en compte de la pollution accidentelle dans le design des bateaux et dans les phases de construction », explique Long Ji. JLMD, qui a déjà équipé avec ses systèmes un certain nombre de navires au sein d'armements européens, dispose en Chine d'un marché potentiel considérable.

Premier contrat avec Tianjin Xingang pour les nouveaux vraquiers de LDA

En août dernier, la société a fait sa première percée dans le pays, où le chantier Tianjin Xingang est devenu le premier constructeur au monde à équiper des navires avec un FOR System. Il s'agit des six nouveaux vraquiers commandés l'été dernier par Louis Dreyfus Armateurs (deux autres sont en option). « C'est à ce jour la solution la plus efficace pour réduire les pollutions accidentelles. Les chantiers navals chinois ont déjà, dans le passé, démontré leur souhait de construire des navires plus respectueux de l'environnement. Les FOR Systems répondent à leur besoin croissant de mettre en oeuvre une solution plus efficace pour réduire les pollutions accidentelles. Nous sommes convaincus qu'avec les FOR Systems à bord, les opérations de sauvetage sont plus faciles et le travail des sauveteurs plus sûr pour le plus grand bénéfice de l'environnement et au final de la communauté maritime tout entière », souligne Gilles Longuève, directeur général de JLMD.