Construction Navale
Polynésie : Commande d’un nouvel Aranui

Actualité

Polynésie : Commande d’un nouvel Aranui

Construction Navale
Croisières et Voyages

La Compagnie Polynésienne de Transport Maritime a décidé de passer commande d’un nouveau navire. Il sortira du chantier Hunghai de Shidao, en Chine, qui a déjà livré en 2015 l’Aranui 5. Cargo-mixte ayant succédé à l’Aranui 3 datant de 2003 et qui a été depuis vendu au Moyen-Orient, ce navire de 126 mètres de long pour 22 mètres de large est à la fois un fréteur chargé d’acheminer des marchandises vers les archipels polynésiens, et un navire de croisière doté de 110 cabines.

Compte tenu du développement du tourisme dans cette région et de la hausse des demandes enregistrées par la Compagnie Polynésienne de Transport Maritime, celle-ci a donc décidé de se doter d’un second bateau. Plus grand que l’Aranui 5, le futur Aranui 6 sera cette fois un petit paquebot, avant tout dédié aux passagers même s’il disposera peut-être encore de quelques capacités pour le fret. Sa construction devrait débuter autour de l’été prochain, en vue d’une mise en service en 2022. La CPTM pourra dès lors augmenter significativement son activité croisière, tout en développant de nouveaux itinéraires en plus des traditionnelles rotations au départ de Tahiti vers les archipels de la Société, des Tuamotu et des Marquises. La compagnie n’attend d’ailleurs pas son futur navire pour commencer, avec par exemple un premier voyage de l’Aranui 5, ce mois-ci, vers Pitcairn.  

- Voir notre article détaillé sur l'Aranui 5

- Voir notre reportage sur la rotation à travers les archipels polynésiens

 

 

Polynésie française