Pêche
Polynésie : un pêcheur chinois suspect contrôlé

Actualité

Polynésie : un pêcheur chinois suspect contrôlé

Pêche

Le patrouilleur Arago de la Marine nationale a contrôlé lundi dernier un navire de pêche chinois suspect, qui était en transit dans la zone économique exclusive de la Polynésie française. Il avait été repéré par des pêcheurs polynésiens en activité entre les Tuamotu et les Marquises. Ces derniers soupçonnaient que la mise à l'eau par le bateau chinois de dispositifs de pêche munis de balises émettrices dans la ZEE. Après un signalement le dimanche, l’Arago a contrôlé le bateau le lendemain et trouvé les balises à bord, permettant de « lever le doute », indique le JRCC Tahiti. Le navire chinois a pu reprendre sa route vers sa future zone de pêche, hors de la ZEE, « conscient désormais de la surveillance dont les navires de pêche étrangers font l’objet pendant leur navigation en transit ».

Le JRCC souligne « l’intérêt de la collaboration entre les navires polynésiens et les services de l’État en charge de la surveillance des pêches en Polynésie française et la prise en compte immédiate des informations reportées par le centre opérationnel ». La présence de palangriers chinois dans les eaux polynésiennes est un sujet sensible. Ils ont été accusés, en particulier sur les réseaux sociaux, de pêcher dans la ZEE et de la piller.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française