Croisières et Voyages
Polynésie : le futur Aranui 6 dévoilé

Actualité

Polynésie : le futur Aranui 6 dévoilé

Croisières et Voyages
Construction Navale

Cruise Industry News a publié hier les premiers visuels du futur Aranui 6, prochain navire de la Compagnie Polynésienne de Transport Maritime et premier de cet armateur à être dédié aux croisières. La signature de la commande est intervenue fin août en Chine, où le bateau sera réalisé par le chantier Huanghai Shipbuilding, qui avait déjà produit le cargo-mixte Aranui 5, mis en service en 2015 et qui assure depuis la desserte en fret des archipels de la Polynésie française tout en embarquant des croisiéristes.

Livrable à partir de 2021, le nouveau navire de la CPTM va adopter un design plutôt inhabituel imaginé par les bureaux d’études du Shanghai Merchant Ship Design & Research Institue (SDARI), qui fait partie du groupe chinois CSSC. Ce dernier confirme donc son développement dans la croisière, sachant qu’il va par ailleurs lancer en 2020 la production des premiers grands paquebots réalisés en Chine. Des bateaux de plus de 130.000 GT dérivés des unités de classe Carnival Vista qui seront produits à Shanghai avec l’assistance du constructeur italien Fincantieri.

 

Image du futur Aranui 6 publiée hier par Cruise Industry News ( © DR)

Image du futur Aranui 6 publiée hier par Cruise Industry News ( © DR)

 

Le futur Aranui 6 sera quant à lui bien moins gros puisque le navire devrait mesurer 139 mètres de long pour 22 mètres de large, avec un tirant d’eau de 5.2 mètres et une jauge de quasiment 14.500 GT. Conçu pour accueillir 280 passagers, servis par 120 membres d’équipage, il sera donc comme nous l’évoquions mardi dernier plus grand que l’Aranui 5, navire de 126 mètres et 11.468 GT doté de 110 cabines. Selon Cruise Industry News, le nouveau bateau sera classé par le Bureau Veritas.

- Voir notre reportage sur l'Aranui 5

 

Polynésie française