Défense
Polynésie : Réduction et adaptation des moyens navals

Actualité

Polynésie : Réduction et adaptation des moyens navals

Défense

La décrue des moyens navals basés en Polynésie française va se poursuivre cette année. La base de Papeete devrait, en effet, perdre l'un de ses principaux navires. Appelé à compenser le désarmement de l'un de ses sisterships, le Francis Garnier, le Bâtiment de transport léger (Batral) Dumont d'Urville va rejoindre les Antilles. Cette unité n'étant pas remplacée, les moyens navals en Polynésie ne comprendront plus que la frégate de surveillance Prairial, les patrouilleurs La Railleuse et La Tapageuse, le remorqueur-ravitailleur Revi, les remorqueurs côtiers Manini et Maroa, ainsi que le patrouilleur de gendarmerie Jasmin. A cela, il convient d'ajouter les moyens aériens, soit trois avions de surveillance maritime Gardian de la flottille 25F basés à Faa'a. En 2011 et

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française