Croisières et Voyages
Ponant : « JES » quitte le bord mais reste président d’Armateurs de France
ABONNÉS

Actualité

Ponant : « JES » quitte le bord mais reste président d’Armateurs de France

Croisières et Voyages

Jean-Emmanuel Sauvée quitte la compagnie de croisière française dont il fut l’un des fondateurs en 1988. Remplacé par Hervé Gastinel à la tête de Ponant, il n’occupera finalement plus aucune fonction dans l’entreprise. En octobre dernier, lorsque la perspective de le voir quitter son poste de président avait été annoncée, il était question que « JES », comme on l’appelle chez Ponant, prenne la présidence du Conseil de surveillance de l’entreprise. Ce qu’il ne fera pas, ce poste restant aux mains de François Pinault, dont la holding familiale Artémis a racheté Ponant en 2015.

Même s’il quitte Ponant, Jean-Emmanuel Sauvée conserve la présidence d’Armateurs de France, fonction à laquelle il a été élu en avril 2020 pour un mandat de deux ans. C’est ce que le syndicat patronal a confirmé à Mer et Marine.

Véronique Saadé s’en va également

Autre figure de l’entreprise à débarquer, Véronique Saadé, épouse de l’actuel président de CMA CGM Rodolphe Saadé, arrivée chez Ponant fin 2004 lorsque le groupe maritime français avait acquis la compagnie. CMA CGM s’en était séparé en 2012 en revendant Ponant au fonds d’investissement Bridgepoint. A l’occasion de ce changement de propriétaire, Véronique Saadé, qui occupait le poste de directrice communication et marketing, avait été promue numéro 2 de la compagnie en devenant vice-présidente de Ponant.

Nouvelle gouvernance

Concernant la nouvelle gouvernance de Ponant, sous le Conseil de surveillance, organe de pilotage stratégique de la compagnie, se trouve le Directoire, dont Hervé Gastinel est le nouveau président. L’entreprise compte toujours deux directeurs généraux délégués, Hervé Bellaiche en charge des ventes et du

Ponant | Toute l'actualité de la compagnie de croisière française