Divers
Pont maritime pour ravitailler Belle-Ile en eau douce

Actualité

Pont maritime pour ravitailler Belle-Ile en eau douce

Divers

La sécheresse continue de sévir sur Belle-Île qui connaît son été le plus sec depuis 1947. Pour éviter la pénurie d'eau potable, la seule solution possible est le ravitaillement par voie maritime. Le cargo citerne Pointe du Croisic a livré cette semaine ses premiers mètres cubes d'eau. Le navire ne pouvant pas accoster, un terminal flottant a été installé devant la plage de Locmaria. L'eau est ensuite acheminée à terre par une canalisation. En tout, 7150 m3 sont arrivés de Lorient et il aura fallu une trentaine d'heure pour les débarquer. Afin d'éviter un tel manque d'eau à l'avenir, les élus ont décidé de remettre en activité les anciennes stations qui récupéraient les eaux de ruissellement. Le liquide collecté rejoindra ensuite les barrages de l'île. En attendant, des rotations du cargo citerne sont prévues jusqu'en septembre. L'opération, financée par le Conseil général du Morbihan, est estimée à près de 3 millions d'euros. C'est la troisième fois que Belle-Île est ravitaillée par bateau après les étés 1974 et 1989. En période estivale, la population atteint 50.000 habitants et ses besoins en eau atteignent 4000 m3 par jour.