Vie Portuaire
Port de Bordeaux : Succès de la liaison ferrovière pour le fret

Actualité

Port de Bordeaux : Succès de la liaison ferrovière pour le fret

Vie Portuaire

En à peine 11 mois, la navette ferrovière mise en place entre le terminal du Verdon et la zone de fret de Bruges a acheminé pas moins de 3200 conteneurs. Une véritable réussite pour le port autonome de Bordeaux qui démontre l'utilité d'une telle liaison. La navette se compose de deux rames de 27 wagons, capables de transporter 81 conteneurs. Ce système a séduit plusieurs armements, dont Delmas, qui a opté pour ce moyen de pré et post-cheminement sur ses liaisons avec l'Afrique occidentale. En juillet, le porte-conteneurs UTE Johanna, en escale au verdon pour le compte du groupe havrais, a déchargé en moins de 5 heures près de 175 conteneurs qui ont rejoint Bordeaux par le rail.
Avec un tel rendement, d'autres armateurs se montrent intéressés par la navette ferrovière. C'est le cas notamment d'MSC, de CP Ships, de Balguerie et d'Europlasma, tant à l'importation qu'à l'exportation. Un an après son lancement, ce service, soutenu par les collectivités locales, devrait rapidement connaître un résultat d'exploitation amélioré grâce à l'optimisation du taux de remplissage des trains.
Dans le même temps, le port autonome affiche une belle reprise de son trafic. Au premier semestre, il a connu une progression de 15% par rapport à la même période de 2004, ce qui représente 400.000 tonnes de marchandises supplémentaires.

Port de Bordeaux