Vie Portuaire

Fil info

Port de Rouen : une exposition sur le chantier du dragage

Vie Portuaire

HAROPA - Port de Rouen achève les ultimes travaux de dragage du Projet d’amélioration des accès maritimes.

Une exposition consacrée à ce vaste chantier est proposée au grand public sur les quais de Seine.

L’exposition « Accès Seine » est visible jusqu’au 3 novembre 2019 sur les quais de Rouen, rive droite, entre les ponts Guillaume-le-Conquérant et Gustave-Flaubert. Un film et des panneaux d’information recouvrant deux conteneurs permettent au public de découvrir la finalité et les grandes étapes du Projet d’amélioration des accès maritimes du Port de Rouen. Lancée en 2012, cette opération d’envergure vise à gagner 1 mètre de tirant d’eau, en approfondissant le chenal de navigation de la Seine, par arasement des points hauts, depuis l’estuaire jusqu’aux terminaux du port amont. L’arasement concerne 17 % du chenal de la Seine, long de 120 km entre Rouen et Honfleur. A l’issue des travaux, les tirants d’eau des navires passent à 11,30 m à la descente vers la mer et à 11,70 m lors de la montée vers Rouen, contre 10,30 m et 10,70 m auparavant.

DES ENJEUX ÉCONOMIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX

L’objectif des importants travaux réalisés est multiple. La première priorité résulte de l’évolution de la flotte mondiale. Les navires de transport en vrac se modernisent et affichent des capacités de chargement en augmentation. L’approfondissement et l’aménagement du chenal permettent à HAROPA - Port de Rouen d’accueillir, dans des conditions optimales de sécurité, les vraquiers de nouvelle génération nécessitant un tirant d’eau plus important. Le projet vise à pérenniser le positionnement du Port de Rouen sur les vracs solides et liquides. Ces filières historiques contribuent au développement des activités industrialo-portuaires rouennaises. Leur croissance bénéficie à l’économie régionale grâce aux nouvelles activités créées en lien avec les trafics portuaires.

A propos de HAROPA - Port de Rouen

Acteur majeur de la valorisation et de la protection de l’estuaire de Seine, HAROPA - Port de Rouen, premier port ouest-européen exportateur de céréales, accueille chaque année 3 000 navires, et 6 000 convois fluviaux, qui génèrent un trafic de 27 à 30 millions de tonnes. Au cœur de l'ensemble HAROPA, Rouen fonde sa singularité sur sa capacité à traiter tous types de trafics, notamment industriels, grâce au savoir-faire de ses opérateurs et à la diversité de ses terminaux, qui s’échelonnent de Honfleur jusqu’à la Métropole Rouen Normandie.

L’amélioration des accès maritimes répond également à des enjeux économiques et environnementaux, en permettant notamment de réduire les coûts à la tonne transportée, ce qui favorise le développement du transport maritime. Les ultimes phases de dragage sont en cours d’achèvement avec des opérations de finition. Des travaux de modernisation des infrastructures portuaires et les mesures environnementales d’accompagnement se poursuivront jusqu’en 2021. L’investissement total représente 207 M€. Les travaux ont été financés par l’État, la Région Haute-Normandie, la Métropole Rouen Normandie, l’Union européenne, l’Agence de l’Eau Seine Normandie et HAROPA - Port de Rouen.

 Exposition « Accès Seine » du 6 septembre au 3 novembre 2019, accès libre, face au Ponton d’Honneur Jean-Ango, 5 quai de Boisguilbert à Rouen.

Communiqué d'Haropa

Port de Rouen