Vie Portuaire
Port de Saint-Malo : La concession attribuée à Edeis
ABONNÉS

Actualité

Port de Saint-Malo : La concession attribuée à Edeis

Vie Portuaire

Dirigés depuis 1957 par la Chambre de commerce, les ports de Saint-Malo et de Cancale seront maintenant aux mains de la société d’ingénierie Edeis, leader de l’exploitation d’aéroports en France et dont le siège est à Ivry-sur-Seine. Les élus de la commission permanente du Conseil régional ont voté ce lundi après-midi à l’unanimité la DSP (Délégation de service publique).

Le Conseil régional, propriétaire du port depuis 2007, avait lancé un appel d’offres auquel avait d’abord répondu la délégation malouine de la CCI 35. L’appel d’offres s’était révélé infructueux. Le second a mis en concurrence la Chambre consulaire et l’entreprise Edeis qui a finalement remporté le marché.

Dans un communiqué diffusé en octobre, Emmanuel Thaunier, le président de la CCI 35, plaidant « le lien de proximité », avait prévenu les élus régionaux que « si le centre de décision quittait le nord 35 pour la région parisienne, cela serait synonyme de non-sens historique et d’autoritarisme insupportable ».

Apparemment, les élus régionaux n’ont pas suivi la ligne défendue par le patron de la chambre consulaire bretillienne pour accorder la gestion des ports malouins et cancalais à une entreprise privée pour les dix ans à venir à compter du 1er janvier prochain.

Un article de la rédaction du Télégramme

 

Port de Saint-Malo