Vie Portuaire
Port de Sète : la relance après la crise sanitaire

Actualité

Port de Sète : la relance après la crise sanitaire

Vie Portuaire

Le conseil d’administration du Port de Sète Sud de France s’est réuni le 15 juin. Au menu de cette réunion, les conditions du redémarrage du port pour l’économie régionale. Un article d'Hervé Deiss de Ports et Corridors.

L’économie est encore convalescente mais les ports rappellent leur place. Ils ont joué dans l’économie nationale et régionale un rôle majeur pendant la crise sanitaire. Le port de Sète Sud de France n’a pas dérogé à cette règle. Son président, Jean-Claude Gayssot, a remercié « l’ensemble des acteurs portuaires sétois et (le) personnel du port pour leur mobilisation et leur coordination dès les premiers jours de la crise sanitaire ».

Une croissance durable

Le temps est désormais venu de penser le port de demain. A Sète, on estime que la biodiversité et les ports doivent être au centre d’une réflexion en faveur d’une croissance durable d’un type nouveau. « C’est d’ailleurs le sens même de notre projet stratégique 2021-2025, pour un après différent de l’avant », a expliqué le directeur général du Port de Sète, Olivier Carmes.

L’effet crise sanitaire sur les trafics passagers

Le directeur général et le président du port ont présenté les effets de cette crise sur l’ensemble des activités du port. Parmi les trafics du port héraultais, le trafic passagers et croisière entre pour une part importante. Alors, la suspension des liaisons avec le Maroc, assurée par GNV ont fortement réduit l’activité. De plus, l’activité croisière, dont la saison démarre généralement en avril, n’a pas pu avoir lieu.

La filière automobile en panne

L’autre choc pour le port de Sète a été sur la filière automobile. Le ralentissement de cette activité sur toute la France a impacté le trafic. Les lignes Ro-Ro de DFDS avec la Turquie ont été suspendues. Il en est de même pour les flux de produits pétroliers. La baisse de la demande en France a ralenti les importations sétoises.

Repenser demain

La direction du Port de Sète Sud de France se tourne vers l’avenir. Elle affiche clairement son ambition : rester compétitif en maintenant les investissements. Pour se faire, elle a présenté au conseil d’administration un schéma financier pour le lancement d'un emprunt de 3,5 M€ et le recours à une ligne de trésorerie. Des financements qui vont se traduire rapidement dans des réalisations.

Une nouvelle grue

Pour le port de Sète, il faut conserver son outil de production à un niveau élevé. Ainsi, l’acquisition d’une nouvelle grue sur rail, prévue avant la crise, a été maintenue. « Il faut poursuivre notre modernisation pour rester dans la compétition des ports européens », a indiqué le conseil d’administration après sa réunion du 15 juin.

La Région Occitanie Pyrénées- Méditerranée accompagne le port

La Région Occitanie Pyrénées- Méditerranée, l’autorité portuaire, accompagnera le Port de Sète-Sud de France dans ses efforts financiers, en supprimant les charges annuelles de dragage et de loyer. Quant à l’établissement portuaire, il a décidé de reporter les échéances domaniales de mars à juin de cette année.

Le projet stratégique : vers le green et smart port

La crise sanitaire a secoué le port de Sète, même s’il a gardé son rôle dans l’approvisionnement. Le projet stratégique 2021-2025 adopté par le conseil d’administration et soutenu par la Région ne va pas changer. « Il poursuit sa politique de développement qui s’inscrit dans le Green New Deal de la Région avec un objectif devenu prioritaire, celui de répondre aux enjeux environnementaux. La stratégie Smart & Green Port de ce projet intègre les ambitions technologiques et environnementales de ces prochaines années », a rappelé la direction générale du port.

Quatre dispositifs à réaliser

Sur les cinq ans de 2021 à 2025, le port prévoit de réaliser des dispositifs importants :

Le branchement à quai des navires pendant leurs escales ;

La production d’énergie à quai pour les navires sur la base d’une solution hydrogène ;

Le développement du report intermodal avec la construction d’une nouvelle plateforme ferroviaire ;

L’intégration paysagère de nos espaces portuaires.

© Un article de la rédaction de Ports et Corridors. Toute reproduction interdite sans le consentement du ou des auteurs.

 

Port de Sète | Toute l'actualité de la capitainerie