Vie Portuaire

Fil info

Port de Strasbourg : 8 millions de tonnes et tous les trafics 2017 en hausse

Vie Portuaire

Trafics : la part belle aux modes de transport doux 

Le trafic fluvial global enregistre une augmentation significative et s’établit à près de 8 millions de tonnes soit une hausse de plus de 6 % par rapport à 2016. Ce bon résultat est dû
à la croissance des trois principales marchandises transportées par voie fluviale : matériaux de construction, produits pétroliers et céréales.

L’année 2017 est également marquée par la très forte croissance du trafic des croisières rhénanes faisant escale au port de Strasbourg : + 31 % pour atteindre 186 731 passagers.
La possibilité offerte par le Port autonome de Strasbourg d’accueillir des bateaux de croisières de 135 mètres depuis le mois de mai prouve ici toute sa pertinence.

Rhine Europe Terminals

RET signe sa 3ème meilleure performance annuelle (après 2012 et 2015) avec un trafic conteneurs atteignant les 421 155 EVP* tous modes de transport confondus, soit une hausse de 1 % par rapport à l’année antérieure.

Le nombre de conteneurs traités par la voie fluviale se traduit par une hausse de 1,3 % par rapport à l’année dernière, soit 106 576 EVP. Ces bons résultats s’expliquent notamment par une reprise de l’activité économique mondiale et par un report du trafic ferroviaire vers le mode fluvial suite à l’incident ferroviaire de Rastatt en Allemagne.

Batorama

Le trafic Batorama, quant à lui, atteint 772 852 passagers, 4ème meilleur résultat depuis 70 ans et ce malgré une météo capricieuse en décembre avec deux jours d’interruption forcée. Batorama reste la 1ère attraction culturelle payante du Grand Est.

2017 a été une année de fête pour Batorama marquée notamment par la 1ère Duck Race à Strasbourg et le grand plongeon dans l’Ill de 15 000 canards en plastique au profit de l’association Rêves.

Cette année a également permis à Batorama de passer l’ensemble de sa flotte au  « GTL Marine © » (Gaz to Liquid), un carburant alternatif éco-responsable, sans odeur et sans fumées qui permet d’améliorer la qualité de l’air en diminuant fortement les émissions.

Enfin, Batorama a lancé en novembre un nouveau produit avec un conte de Noël à destination des enfants qui revisite différents contes et traditions de Noël dans toute l’Europe. Il est disponible en 4 langues (français, anglais, allemand et italien).

Investissements et innovations au port

Dans le cadre de l’amélioration des services aux entreprises et de la perception paysagère, le PAS a intensifié ses investissements :mise en place d’une nouvelle signalétique,début des travaux de requalification de la rue du Port du Rhin, aménagement permettant l’accueil de bateaux de croisière d’une longueur de 135 m, nouveau portique à conteneur à Lauterbourg.

Les entreprises portuaires aussi poursuivent leurs investissements dont certains sont emblématiques comme le nouveau siège de Soprema dans la zone Sud, les investissements de Blue Paper et ceux de BMW dans la zone centrale ou encore la rénovation de Rubis Terminal dans la zone Nord.

Quatre ans après son lancement, il est important de souligner que le projet d’Écologie Industrielle lancé sur la zone portuaire de Strasbourg est l’un des plus matures au niveau national. La démarche se structure dorénavant autour d’un nom et d’une identité graphique pour valoriser les Coopérations Locales et Environnementales en Synergies (CLES).

Côté innovation, le PAS a participé pour la première fois à un Hackathon organisé par Alsace Digitale et pour lequel l’entreprise a remporté le prix « Alsace Innovation ».

2018 une dynamique de groupe

Maison-mère 

2018 marquera l’ouverture du terminal conteneur de Lauterbourg à l’été prochain. Commercialisé sous la marque R3FLEX, le PAS y déploie le savoir-faire du groupe au service du développement des entreprises sur l’une des dernières possibilités d’implantation au bord du Rhin. Un appel d’offre pour l’exploitation du terminal sera lancé cette année.

L’année qui débute verra aussi les travaux de rénovation de la rue du Port du Rhin s’intensifier. Véritable vitrine du port, cet axe majeur sera totalement repensé pour améliorer le trafic et mettre en avant le patrimoine industriel vivant.

La pose de la première pierre du futur siège du PAS, rue du Port du Rhin, aura lieu fin 2018 et sera l’occasion de repenser les modes de fonctionnement internes et d’améliorer la performance énergétique du siège.

Dans le même temps, le port poursuit le développement des pistes cyclables, une nouvelle portion de 3,3 km rue du Havre, rue du Rhin Napoléon et rue de la Rochelle portera à 3,8 km le nombre total de pistes cyclables dans le port à fin 2018. Le PAS poursuit un projet ambitieux de 6,2 km de voies d’ici à 2020, dans le cadre de la démarche PEPS.

Aux beaux jours, le pont tournant ferroviaire, ouvrage remarquable permettant de relier par le fer le port aux pétroles, sera restauré. Situé quai Jacoutot avant l'écluse Nord, le pont tournant électrique a été construit en 1925 et fonctionne quotidiennement.

L’ensemble de ces projets représente un montant de 19 millions d’euros pour la seule année 2018, un investissement record, signe de la pérennité des infrastructures, faisant de Strasbourg une ville portuaire moderne et attractive.

Côté entreprises, les investissements sont d’ores et déjà au rendez-vous. Des investissements lourds sont déjà annoncés chez Soprema, Leclerc, Punch ou OVH, bien d’autres devraient suivre au cours de l’année.

Les filiales

RET entend améliorer ses performances et accroître sa productivité à travers une nouvelle organisation du travail, avec un nouveau TOS, un système d’opération de terminal visant
à améliorer sa gestion, mais aussi le renouvellement d’une partie de son parc de reach-stackers (engins de manutention de conteneurs). La détermination du PAS vis-à-vis des nouvelles technologies participe fortement aux projets du Groupe.

Batorama porte le projet d’avenir Caravelle de renouvellement de sa flotte de bateaux-promenade. Les réflexions sont en cours pour déterminer la forme et la motorisation propre de ces bateaux du futur.

Les projets structurants portés par le Groupe PAS ont pour objectif d’accompagner toujours plus d’entreprises dans leurs développements en réunissant les conditions favorables à leur prospérité.

À travers ses actions le PAS entend rendre fiers les Strasbourgeois de vivre et travailler dans une ville portuaire dynamique et tournée vers l’avenir.

Communiqué du PAS, 25/01/2017