Vie Portuaire
Port du Havre: Crash mortel de l'hélicoptère des pilotes

Actualité

Port du Havre: Crash mortel de l'hélicoptère des pilotes

Vie Portuaire

Un mort, probablement deux. Les recherches ont repris ce matin au large du Havre, après le crash hier matin de l'hélicoptère des pilotes du port. Le corps de l'un des deux occupants a été retrouvé alors que le second est porté disparu. Les sauveteurs craignent qu'il ne soit resté prisonnier de la carlingue de l'appareil. Le Glaive, patrouilleur de la Marine nationale était sur place hier soir avec une équipe de plongeurs.
Le Dauphin du pilotage s'est abîmé en mer pour une raison inconnue. Au moment de l'accident, à 4 H 45, il volait dans la brume en direction du pétrolier grec Arion. L'hélicoptère devait récupérer un pilote qui avait guidé le tanker pour sortir du Havre. C'est le commandant du navire qui a donné l'alerte après l'interruption soudaine de la communication radio. Deux hélicoptères et trois vedettes de la SNSM, deux pilotines, une drague du port et le ferry Pride of POrtsmouth ont été dépêchés sur les lieux, à 18 km au nord-ouest d’Antifer. Les débris de l'hélicoptère ont été localisés peu avant 7 H mais les secours n'ont retrouvé qu'un corps sans vie et deux canots de sauvetage vides.
Produit par Eurocopter, cet appreil flambant neuf, un Dauphin AS 365 N3 bi-turbines, avait été livré aux pilotes du Havre cet été. Il avait été modifié pour sa nouvelle mission par la société Héli-Union, en région parisienne. Une enquête a été ouverte par le tribunal du Havre. La carcasse de l'appareil devrait être remontée à la surface dans les prochains jours.
L'année dernière, l0 % des mouvements sur rade du Havre ont été assurés par les airs, soit 1400 sorties.

Port du Havre