Vie Portuaire
Port du Havre : L'espace des Projets devient l'espace André Graillot

Actualité

Port du Havre : L'espace des Projets devient l'espace André Graillot

Vie Portuaire

A l'occasion de la dénomination de l'Espace des Projets en Espace André Graillot, Paul Scherrer a rendu hommage à celui qui fut Directeur Général du Port Autonome du Havre de 1994 à 2000. Devant plus d'une soixantaine d'invités dont plusieurs membres de la famille Graillot et de nombreuses personnalités, le Directeur suppléant du Grand Port Maritime du Havre (GPMH)a retracé le parcours professionnel d'André Graillot, disparu il y a près de deux ans, citant en particulier ses escales en Afrique, à Paris, au Havre et à Nantes.
André Graillot a pour la première fois jeté l'ancre à la Porte Océane en 1977, date à laquelle il a pris la responsabilité de la Direction de la Prospective et des Etudes Générales puis, trois ans plus tard, de la Direction de l'Outillage jusqu'en 1984. Au cours de ces années, André Graillot a contribué de façon déterminante au développement de certains trafics dont le doublement des silos céréaliers, l'élaboration du projet de centre multivrac, le développement des installations fruitières. A cette époque, il s'est déjà beaucoup investi pour le conteneur avec en particulier la bataille, malheureusement non gagnée par Le Havre, pour attirer les escales de la Compagnie US Lines.

Promu Ingénieur en Chef des Ponts et Chaussées en 1982, il a peu après quitté les rivages de la Porte Océane pour Paris puis Nantes Saint-Nazaire, où il a occupé la fonction de Directeur Général du Port Autonome, avant de remettre le cap sur Le Havre en 1994, pour prendre la barre du PAH jusqu'en 2000. De cette époque, on retiendra sa contribution à la mise en place de la réforme de la manutention, au développement des services conteneurisés, de la logistique et des transports terrestres et, d'une manière générale, à l'accroissement de la compétitivité des services portuaires. Son investissement total dans la vie portuaire havraise s'est concrétisé dans des dossiers particulièrement stratégiques qui permettent aujourd'hui au port du Havre de se développer et de bâtir son avenir.

Appelé à ses côtés pour Port 2000, Paul Scherrer a présenté ce projet comme la grande oeuvre de la vie d'André Graillot et un dossier clé pour les développements futurs du Havre et de son port. Enjeu pour l'économie du territoire, Port 2000 s'est accompagné d'un important plan de communication dont l'Espace des Projets a été l'emblème dès 2003. Depuis le réaménagement complet de l'ancienne gare maritime transmanche, ce lieu accueille en effet nos visiteurs dans un espace d'exposition et de projection avant une visite de nos installations. Ce bâtiment abrite aussi des expositions thématiques du Musée Maritime et Portuaire. Cette évolution actuelle était l'occasion de renommer ce lieu en l'honneur d'un homme apprécié aussi bien pour ses qualités professionnelles que ses nombreuses qualités humaines.

Ayant conservé un souvenir très fort d'André Graillot, Antoine Rufenacht, Maire du Havre, a évoqué quelques souvenirs de rencontres avec cette personnalité attachante et parfois surprenante, le plus important restant sans conteste la venue de Jacques Chirac en septembre 1995. Le Directeur Général du PAH avait alors réussi l'exploit de convaincre en 10 minutes le Président de la République de l'intérêt de Port 2000 pour l'économie du territoire. Résultat, au cours de son allocution à l'Hôtel de Ville un peu plus tard, Jacques Chirac a repris les termes d'André Graillot, qualifiant Port 2000 de projet national d'intérêt public majeur. Cette phrase a été déterminante pour l'avenir de Port 2000 et du port du Havre et a servi de fil conducteur dans toutes les discussions qui ont suivi sur ce dossier, aussi bien au niveau français qu'européen.

(© GRAND PORT MARITIME DU HAVRE)
(© GRAND PORT MARITIME DU HAVRE)