Vie Portuaire
Port Réunion accueille les nouveaux navires du type Africamax

Actualité

Port Réunion accueille les nouveaux navires du type Africamax

Vie Portuaire

Plus grands porte-conteneurs exploités entre l'Asie et l'Afrique, les « Africamax » entrent progressivement en service sur la ligne West Africa Expres (WAX) de CMA CGM. Après la livraison du CMA CGM Africa One, le 20 août dernier, les CMA CGM Africa Two et CMA CGM Africa Three sont eux-aussi entrés en service. On a, notamment, ou les voir ces dernières semaines à Port Réunion. L'île française de l'océan Indien fait, en effet, partie des escales du service WAX, qui relie Qingdao, Shanghai, Ningbo, Fuqing, Chiwan, Port Kelang, La Réunion (Port des Galets), Durban, Walvis Bay, Tema, Apapa, Lomé, Abidjan, Port Elizabeth et Colombo, avant de revenir à Qingdao via Port Kelang. En tout, 11 porte-conteneurs sont affectés à cette rotation, dont les trois nouveaux Africamax, qui seront suivis par une quatrième unité.
Construits Hanjin Heavy Industries and Construction de Manille, aux Philippines, ces navires ont une longueur de 228 mètres et une largeur de 37.3 mètres. Ils peuvent transporter 3718 EVP (Equivalent Vingt Pieds, taille standard du conteneur) et dispose de 595 prises reefer pour les conteneurs réfrigérés transportant des produits frais. Immatriculés aux Bahamas, les Africamax ont été spécialement conçus pour être exploités dans les ports africains.

Le CMA CGM Africa Two à Port Réunion le 23 septembre (© : ERIC KERVERDO)
Le CMA CGM Africa Two à Port Réunion le 23 septembre (© : ERIC KERVERDO)

Conçus pour les ports africains

Ainsi, ils sont gréés pour pouvoir réaliser de manière les opérations de débarquement et de chargement, grâce à leurs quatre grues. Les manoeuvres portuaires sont, quant à elles, facilitées par la présence d'un propulseur d'étrave et d'un propulseur arrière. La grande largeur de ces bateaux a, par ailleurs, permis de maximiser l'emport de marchandises tout en limitant le tirant d'eau à 12 mètres.
Au niveau propulsion, les porte-conteneurs de ce type disposent d'un Wärtsila 7RT Flex 82C. Ce moteur à injection électronique permet de réduire la consommation de carburant de 3% en moyenne et la consommation d'huile de 20%. Les navires bénéficient également d'un design de coque optimisé offrant moins de résistance à l'avancement et permettant, là encore, des gains énergétiques. On notera que des compacteurs de déchets remplacent les traditionnels incinérateurs et autorise le tri sélectif à bord (qui n'a toutefois d'intérêt que si les ports dans lesquels les ordures sont déchargées suivent également cette démarche). Enfin, la coque est recouverte d'une peinture antifouling dépourvue de TBT.

CMA CGM Port Réunion