Défense
La Chine va mettre sur cale son quatrième porte-avions

Actualité

La Chine va mettre sur cale son quatrième porte-avions

Défense

Alors la Chine mettra à l’eau cette année son troisième grand porte-hélicoptères d’assaut, le quatrième porte-avions chinois devrait être mis sur cale en ce début d’année. C’est ce qu’indique le South China Morning Post. Il s’agira du second bâtiment du type 003 (ex-type 002), dont le premier exemplaire est en cours de construction à Shanghai, où son assemblage devrait s’achever d’ici l’été en vue de sa mise à flot.  

Pour mémoire, le premier porte-avions chinois, le Liaoning (type 001), est l’ancien Varyag, sistership du Kuznetsov russe. Ce bâtiment, mis à l’eau en 1988, était resté inachevé suite à la chute de l’URSS. La coque, rachetée en 1998, avait été remorquée en Chine et finalement achevée par les chantiers de Dalian. Long de 304 mètres pour un déplacement de plus de 65.000 tonnes en charge, le Liaoning, capable d’embarquer 40 aéronefs (dont 26 avions de combat J-15, version chinoise du Su-33 russe) a été mis en service en 2012. Il a été suivi en 2018 par le Shandong (type 002, ex-type 001A), développé sur la base du Liaoning mais bénéficiant de différentes améliorations tout en étant un peu plus grand (315 mètres, 70.000 tpc). Ce bâtiment est le premier porte-avions intégralement réalisé en Chine.

Après l’apprentissage réalisé grâce à l’achèvement d’une ancienne plateforme de l’ère soviétique puis la conception et la réalisation d’une version dérivée, la Chine passe maintenant à la vitesse supérieure. Elle a donc conçu un nouveau modèle de porte-avions, le type 003 (ex-type 002), plus gros (au moins 320 mètres et autour de 85.000 tonnes apparemment) et qui doit être équipé de catapultes afin notamment de pouvoir mettre en œuvre des avions de guet aérien et de nouveaux appareils de combat embarqués. Pékin compte disposer de quatre porte-avions opérationnels en 2030. Un cinquième d’un nouveau type (004), peut-être à propulsion nucléaire, est à l’étude.

 

L'une des vues du type 003 (ex-type 002) circulant sur Internet

L'une des vues du type 003 (ex-type 002) circulant sur Internet

 

Pendant ce temps, le second des nouveaux porte-hélicoptères d’assaut chinois du type 075, également réalisés à Shanghai, a récemment débuté ses essais en mer alors que le troisième de la série en est à la phase finale de son assemblage. Le premier de ces bâtiments d’environ 250 mètres et plus de 30.000 tpc avait été mis à l’eau en septembre 2019.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

 

Marine chinoise | Toute l'actualité des forces navales de la Chine