Vie Portuaire
Pour compenser la grève, le port de Nantes offre les prestations d'outillage

Actualité

Pour compenser la grève, le port de Nantes offre les prestations d'outillage

Vie Portuaire

Le port autonome de Nantes Saint-Nazaire a décidé de renoncer à tout ou partie de la facturation des outillages entre le 12 avril et le 15 mai. Cette mesure est destinée à indemniser les entreprises de la place touchées par la grève des agents du port. Au PANSN, le mouvement a été particulièrement suivi par les grutiers et les personnels techniques en charge de la manutention. En plus des journées d'action lancées par la CGT, ces derniers ont arrêté ces dernières semaines le travail de nuit et le week-end. Comme dans les autres ports, le conflit n'est pas sans impact sur le tissu économique local. D'où le geste du PANSN qui estime le montant total de la non facturation des prestations d'outillage à 703.000 euros sur la période concernée. François Marendet, directeur général du port, a été chargé par le conseil d'administration de procéder à une évaluation des conséquences des mouvements sociaux.
Dans le cadre du plan de relance des ports autonomes, la CGT refuse le transfert aux opérateurs privés des personnels assurant aujourd'hui la manutention au sein des établissements publics.

Port de Nantes Saint-Nazaire