Disp POPIN non abonne!
Croisières et Voyages

Actualité

Premier avitaillement en GNL d’un paquebot aux Canaries

Croisières et Voyages

C’est le tout premier avitaillement en GNL d’un paquebot en exploitation commerciale. Et pour cause puisqu’il s’agit du premier navire de ce type à être équipé d’une propulsion fonctionnant au gaz naturel liquéfié. Livré le 12 décembre par les chantiers allemands Meyer Werft, l’AIDAnova est arrivé mercredi à Santa Cruz de Tenerife, dans l'archipel espagnol des Canaries, où il est exploité cet hiver. Le navire, qui a accueilli hier ses premiers passagers, a regarni avant de partir ses cuves à GNL. Une opération conduite par Cardissa, navire souteur exploité par le groupe Shell, à qui l’armateur américain Carnival Corporation, auquel appartient la compagnie AIDA Cruises, a confié le service d’avitaillement des nouveaux paquebots GNL dont vont bénéficier plusieurs de ses filiales.

Shell, qui a résolument entrepris de se développer sur le marché d’approvisionnement de navires fonctionnant au gaz, a lancé l’an dernier un premier service de soutage dans le port de Rotterdam, où il exploite un terminal méthanier. C’est d’ailleurs le Cardissa qui avait lancé cette nouvelle prestation. Construit en Corée du sud et arrivé en août 2017 aux Pays-Bas, ce bateau de 120 mètres pour une largeur de 19.4 mètres présente une capacité de 6500 m3 de GNL et peut ravitailler un navire avec une capacité de 1000 m3 par heure.  

Pour les besoins de Carnival en Europe du sud, Shell s’appuie sur le terminal méthanier de Barcelone, où se ravitaillera notamment le Costa Smeralda dès sa livraison fin 2019. Le groupe pétrolier va aussi développer un service aux Etats-Unis afin de fournir les paquebots de l’armateur qui y seront déployés, comme le futur Mardi Gras de Carnival Cruise Line, qui sera exploité au départ de Port Canaveral (Floride) à partir de 2020. En tout, Carnival a pour le moment commandé aux chantiers allemands et finlandais du groupe Meyer Werft pas moins de 9 paquebots GNL, soit trois pour AIDA Cruises, deux pour Costa, deux pour CCL et deux autres pour P&O Cruises.

Tous entreront en service d’ici 2023 et seront basés sur une plateforme identique ou dérivée de l’AIDAnova.

Ce géant de 337 mètres de long, 42 mètres de large et 183.900 GT de jauge  compte 2626. Capable d’atteindre 17 nœuds, le paquebot affiche une puissance de 61.760 kW, dont 37.000 pour la propulsion. Celle-ci est constituée de quatre moteurs MaK-Caterpillar 16 M 46 DF fonctionnant aussi bien au gasoil qu’au GNL. Celui-ci est stocké dans trois réservoirs : deux cuves cylindriques principales, longues de 35 mètres pour un diamètre d’environ 8 mètres et une capacité de 1500 m3 de gaz liquéfié chacune, ainsi qu’un troisième réservoir de 28 mètres de long, 5 mètres de diamètre et 550 m3.

 

Costa Croisières Carnival Propulsion - motorisation