Défense
Premier déploiement opérationnel pour le HMS Daring

Actualité

Premier déploiement opérationnel pour le HMS Daring

Défense

Onze ans après le lancement du programme T45, neuf ans après la découpe de sa première tôle, six ans après son lancement dans la Clyde et trois ans après son arrivée à Portmsouth, le HMS Daring a débuté son premier déploiement opérationnel. Le nouveau destroyer lance-missiles de la Royal Navy, premier des six bâtiments du type 45, a appareillé le 11 janvier pour gagner la région du golfe Persique et de l'océan Indien, où il relèvera la frégate HMS Argyll (type 23) dans le cadre des missions de protection des lignes maritimes commerciales et de la lutte contre la piraterie. Plus de 200 militaires sont à bord, l'équipage ayant été renforcé par une unité de Royal Marines.

Le HMS Daring  (© : BAE SYSTEMS)
Le HMS Daring (© : BAE SYSTEMS)

Long de 152.4 mètres pour un déplacement de 7450 tonnes en charge, le HMS Daring est spécialisé dans la défense aérienne. A ce titre, il dispose de puissants radars (S18050M, Sampson) et du système Sea Viper (équivalent britannique du PAAMS mis en oeuvre sur les frégates franco-italiennes du type Horizon), articulé autour de 32 missiles Aster 30 et 16 missiles Aster 15. Le reste de l'armement comprend 8 missiles antinavire Harpoon, une tourelle de 114mm, deux systèmes multitubes Phalanx, deux canons de 30mm, de l'artillerie légère et quatre tubes lance-torpilles. Le bâtiment peut, en outre, embarquer un hélicoptère du type AW101 Merlin.

Le HMS Daring  (© : BAE SYSTEMS)
Le HMS Daring (© : BAE SYSTEMS)

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques