Défense
Premier engagement du tandem FREMM / MdCN

Actualité

Premier engagement du tandem FREMM / MdCN

Défense

La France a procédé pour la première fois, dans la nuit du 13 au 14 avril, à des tirs de missiles de croisière navals (MdCN) lors d’une opération militaire, rejoignant ainsi le club très fermé des pays employant ce type d’armes.

Trois MdCN ont été lancé vers la Syrie depuis l’une des frégates multi-missions (FREMM) déployées par la Marine nationale en Méditerranée orientale dans le cadre de la riposte à l’attaque chimique de Douma, intervenue le week-end précédent et imputée au régime de Damas.

 

Triple tir de MdCN depuis une FREMM en Méditerranée orientale (© EMA)

 

Cette action s’est inscrite dans une opération conjointe avec les Américains et les Britanniques durant laquelle, selon Washington, un total de 105 missiles de croisière ont été tirés contre trois objectifs : un centre de recherche à Barzah, dans la banlieue de Damas, présenté comme un lieu où étaient conçues les armes chimiques syriennes. S’y sont ajoutées deux autres cibles, dans le secteur d’Homs, qui selon les Occidentaux avaient été identifiées depuis plusieurs mois comme des lieux de stockage et de production d’armes chimiques.

 

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française