Défense
L’Espagne prépare la mise à l’eau de son nouveau sous-marin
ABONNÉS

Actualité

L’Espagne prépare la mise à l’eau de son nouveau sous-marin

Défense

Le chantier Navantia de Carthagène devrait enfin, en avril, procéder à la mise à l’eau de l’Isaac Peral, premier des quatre nouveaux sous-marins espagnols du type S-80. Un bâtiment dont la livraison à l’Armada devait initialement en 2012, avant d’être rapidement renvoyée à 2015, échéance finalement intenable. Car ce programme, lancé en 2004, a connu de très importants retards et surcoûts liés à des erreurs de conception ayant eu pour conséquence d’aboutir à des bâtiments trop lourds. Les ingénieurs espagnols ont donc été obligés d’allonger les sous-marins de 10 mètres pour corriger ce surpoids et garantir leur flottabilité. Ainsi, l’Isaac Peral mesurera au final 81 mètres de long (au lieu des 71 prévus) pour un diamètre de 7.3 mètres et un déplacement en plongée annoncé par Navantia à près de 3000 tonnes (2965), contre 2430 prévus au départ et un déplacement en surface de 2695 tonnes (au lieu de 2200). Une augmentation de taille, et diverses autres mesures correctives et évolutions qui font que ces bâtiments sont désormais appelés des

Navantia | Toute l'actualité du constructeur naval espagnol Marine espagnole | Toute l'actualité de l'Armada española