Défense
Premier tir d'AASM en condition opérationnelle pour le Rafale

Actualité

Premier tir d'AASM en condition opérationnelle pour le Rafale

Défense

La Délégation Générale pour l'Armement a réalisé le 23 avril le premier tir global de l'Armement Air-Sol Modulaire à partir d'un Rafale. La mission enchaînait plusieurs tirs à distance de sécurité sur des cibles indépendantes, dont une située en plein travers, et comprenait également un tir en salve de trois AASM. Toutes les cibles ont été atteintes avec la précision attendue et l'Optronique Secteur Frontal (OSF) du Rafale a permis au pilote de constater les impacts en temps réel et de présenter en vidéo son compte-rendu de tir au débriefing. Développé par Sagem Défense Sécurité (groupe SAFRAN), l'AASM est un armement modulaire constitué d'un kit de guidage et d'un kit d'augmentation de portée s'adaptant à des corps de bombe en service, auxquels l'AASM confère une portée accrue et une frappe de grande précision.
« Les trois tirs de qualification de l'AASM déjà réalisés sur Mirage 2000 N ont démontré une portée supérieure à 50 km en haute altitude et à 15 km en très basse altitude avec des impacts à vitesse élevée et des précisions meilleures que les spécifications », précise Sagem, qui souligne que « ce tir global AASM sur Rafale constitue le premier tir Air-Sol multi-cible d'une telle ampleur réalisé en Europe. Sans équivalent dans le monde, l'AASM apporte aux forces de nouvelles capacités d'action air-sol ». L'AASM équipera les Rafale de l'armée de l'Air et ceux de la marine, dont les premiers exemplaires au standard F2 ont été déployés pour la première fois, au printemps, sur le porte-avions Charles de Gaulle.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française Safran Electronics & Defense | Toute l'actualité navale du groupe