Défense
Premier tir de missile Exocet MM40 Block3 par la marine française

Actualité

Premier tir de missile Exocet MM40 Block3 par la marine française

Défense

La frégate de défense aérienne Chevalier Paul a réalisé hier, avec succès, le tir d'un Exocet MM40 Block3. Il s'agit du premier tir de ce nouveau missile antinavire depuis un bâtiment de la Marine nationale. Le MM40 Block3 équipera, à raison de 8 missiles maximum par bâtiment, les frégates Horizon, FREMM et La Fayette, ces dernières disposant actuellement du MM40 Block2. En décembre 2008, le ministère de la Défense a notifié à MBDA la commande de 45 Exocet MM40 Block3. Ce marché porte ne porte pas sur la fabrication de nouvelles munitions mais sur la transformation de MM40 Block2 actuellement en service dans la flotte française, avec l'ajout notamment d'un turboréacteur permettant d'augmenter la portée.

 Exocet MM40 Block3 (© : MBDA)
Exocet MM40 Block3 (© : MBDA)

Conçu et réalisé par MBDA, le MM40 Block3 a vu son développement financé par la Marine nationale, la Direction Générale pour l'Armement (DGA), ainsi que l'industriel. Le programme a été lancé en 2004, quatre ans après l'abandon du projet ANF. Le nouvel Exocet affiche une portée de 180 kilomètres, soit plus du double du Mer-Mer 40 Block2 (72 kilomètres). D'une longueur de 5.8 mètres pour un diamètre de 35 centimètres et un poids de 740 kilos, le nouveau missile antinavire présente des dimensions identiques à celles de son prédécesseur, tout en étant plus léger (870 kilos pour la génération précédente). Il se distingue également par une propulsion par turboréacteur, l'embarquement d'un GPS et une capacité contre cibles côtières. Sa vitesse atteint Mach 0.9.
En dehors de la Marine nationale, le nouveau missile a été vendu aux Emirats Arabes Unis, au sultanat d'Oman et au royaume du Maroc.

 La frégate Chevalier Paul (© : MARINE NATIONALE)
La frégate Chevalier Paul (© : MARINE NATIONALE)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française MBDA | Toute l'actualité du missilier européen