Défense
Première cérémonie des couleurs et premier commandant pour la FREMM Lorraine

Fil info

Première cérémonie des couleurs et premier commandant pour la FREMM Lorraine

Article gratuit
Défense

Le jeudi 7 octobre 2021 c’est à Lorient que le vice-amiral Arnaud Provost-Fleury, adjoint organique à Brest de l’amiral commandant la Force d’action navale, a présidé la première cérémonie des couleurs à bord de la frégate Lorraine, lui attribuant ainsi le statut de navire de guerre. Il a également fait reconnaitre le capitaine de vaisseau (CV) Franck Auffret comme premier commandant et  lui a confié le fanion de l’unité.

 

Il s’agit de la seconde frégate multi-missions à capacités de défense aérienne renforcées (FREMM DA). Elle a été mise à flot en novembre 2020. Son équipage d’armement, constitué le 1er septembre 2021, devra assurer la conduite en sécurité des essais durant les sorties à la mer, dont la première est programmée en février 2022.

La date de la réception officielle de la FREMM DA Lorraine par l’Etat et sa prise en charge par la Marine est actuellement planifiée en novembre 2022.

Il s’agira ainsi de la huitième FREMM à rejoindre les rangs de la Marine nationale.

Conçues et développées par Naval Group, les FREMM sont des navires furtifs, polyvalents, endurants et souples d’emploi, dotés d’automatismes poussés et d’un équipage à effectif optimisé.

Les six premières FREMM (Aquitaine, Provence, Languedoc, Auvergne, Bretagne et Normandie), livrées à la Marine nationale entre 2012 et 2019, possèdent des équipements à dominante lutte anti-sous-marine.

Les deux dernières, l’Alsace (livrée en avril 2021) et la Lorraine, aux capacités de lutte anti-sous-marine identiques à celle des 6 premières FREMM, disposent en plus de capacités de défense aérienne renforcées (FREMM DA). Elles bénéficient également d’évolutions de leur système de combat et de communication, d’une mâture optimisée dite « taille de guêpe » et d’une portée de détection radar augmentée. L’équipage est par ailleurs renforcé d’une dizaine de marins.

Particularité de la Lorraine par rapport à l’Alsace, elle dispose dès le neuvage d’une nouvelle conduite de tir à la fois optronique et radar, qui accroît ses performances dans le domaine de l’artillerie.

Les principales missions dévolues aux FREMM DA seront :

- le soutien aux opérations de la force océanique stratégique,

- l’escorte d’une force aéronavale ou amphibie, nationale ou interalliée,

- le combat dans les différents domaines de lutte (antinavires, anti-sous-marine et anti-aérienne),

- le soutien aux opérations spéciales par la mise en oeuvre de commandos marine,

- la sauvegarde maritime.

Chaque FREMM a nécessité environ trois millions d'heures de travail. Près de 700 salariés de Naval Group et d'entreprises sous-traitantes travaillent ainsi chaque jour pour le programme, et plus de 500 PME/ETI sont impliquées dans sa réalisation. Ces entreprises sont implantées sur tout le territoire national.

A terme, les huit FREMM constitueront la colonne vertébrale de la flotte de surface française, qui comptera au total quinze frégates de premier rang à l’horizon 2030 : huit FREMM, deux frégates de défense aérienne (FDA) et cinq frégates de défense et d’intervention (FDI).

Communiqué de la Marine nationale, 07/10/21

- Voir le reportage de Mer et Marine sur la FREMM Lorraine