Défense
Première évacuation d'urgence pour l'hélicoptère Caracal de Lanvéoc

Actualité

Première évacuation d'urgence pour l'hélicoptère Caracal de Lanvéoc

Défense

Déployé en décembre à la pointe Bretagne pour épauler les Super Frelon de l'aéronautique navale, l'hélicoptère EC725 Caracal de la base de Lanvéoc-Poulmic a effectué le 3 mars son premier décollage sur alerte avec, à son bord, un équipage mixte Marine/Armée de l'air. Après une demande d'évacuation médicale émise par l'aviso Commandant Blaison, le Caracal, avec à ses commandes le capitaine de frégate Hastings et le commandant Clément, a mis le cap sur le navire, situé à 120 nautiques au large, afin d'hélitreuiller le blessé. Il s'est ensuite dirigé vers la base navale de Brest pour permettre une évacuation vers l'hôpital d'instruction des armées, précise la Marine nationale.
Comme les Super Frelon, dont le nombre désormais limité ne permet pas une disponibilité permanente (pour les alertes et l'entrainement), le Caracal peut intervenir très au large, ce que ne peuvent pas faire les autres appareils basés sur le littoral (comme les Dauphin).

Aéronautique navale | Toute l'actualité des aéronefs et flottilles de la marine