Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

Première prise de commandement pour la FREMM Normandie

Défense

La Normandie, sixième des nouvelles frégates multi-missions de la Marine nationale, connaîtra sa première prise de commandement en fin de semaine à Lorient. C’est là que le bâtiment est construit par Naval Group. Mise à l’eau le 1er février 2017, cette nouvelle FREMM doit débuter ses essais en mer le mois prochain en vue d’une livraison à la flotte française à l’été. Un premier noyau d’équipage, fort de 75 marins, est à bord depuis le mois de septembre.

La Normandie rejoindra à Brest deux de ses aînées, les Aquitaine et Bretagne, livrées en 2012 et 2018 par Naval Group. Trois autres FREMM sont basées à Toulon, les Provence, Languedoc et Auvergne, respectivement livrées en 2015, 2016 et 2017.

Longue de 142 mètres pour une largeur de 20 mètres, la Normandie affichera un déplacement de 6000 tonnes en charge. Capable d’atteindre 27 nœuds, ce bâtiment disposera d’un radar multifonctions Herakles, un sonar de coque UMS 4110 et un sonar remorqué Captas 4. Il pourra embarquer un hélicoptère Caïman Marine (NH90), avec un sonar trempé Flash, des bouées acoustiques et torpilles MU90.

L’armement de la FREMM comprendra 16 missiles de croisière navals (MdCN), 8 missiles antinavire Exocet MM40 Block3c, une tourelle de 76mm, deux canons de 20mm et des tubes pour MU90. S’y ajouteront 16 missiles surface-air Aster 15, avec la possibilité ultérieurement d’embarquer des Aster 30, la Normandie étant comme la Bretagne équipée de deux lanceurs octuples Sylver A50 permettant d’abriter les deux munitions (les quatre premières FREMM sont dotées de deux Sylver A43 ne pouvant tirer que des Aster 15).

Les deux dernières unités du programme FREMM sont en construction à Lorient. Dotées des mêmes moyens de lutte anti-sous-marine et antinavire, les futures Alsace et Lorraine n’embarqueront pas comme leurs aînées des missiles de croisière mais auront en revanche des capacités antiaériennes renforcées avec un radar Herakles plus puissant, un système de combat adapté et un panachage de 32 missiles Aster 15 et Aster 30. Ces FREMM de défense aérienne doivent être livrées en 2021 et 2022.

 

Naval Group (ex-DCNS) Marine nationale