Défense
Première prise de commandement pour l'équipage B de l'Aquitaine

Actualité

Première prise de commandement pour l'équipage B de l'Aquitaine

Défense

Hier, le vice-amiral d'escadre Jean-Philippe Rolland, commandant de la Force d'action navale à fait reconnaître le capitaine de frégate Pierre Lachard comme premier commandant de l'équipage B de la FREMM Aquitaine. Cette dernière est la première à bénéficier en 2019 du passage à deux équipages. La FREMM Languedoc à Toulon verra se dérouler la même cérémonie dans deux jours, le 28 août.

 

Le CF Lachard, commandant de l'équipage B de la FREMM Aquitaine (MICHEL FLOCH)

Le CF Lachard, commandant de l'équipage B de la FREMM Aquitaine (MICHEL FLOCH)

(MICHEL FLOCH)

(MICHEL FLOCH)

Le VAE Jean-Philippe Rolland, commandant de la Force d'Action Navale (MICHEL FLOCH)

Le VAE Jean-Philippe Rolland, commandant de la Force d'Action Navale (MICHEL FLOCH)

 

Mis à part les SNLE et SNA bénéficiant d'un double équipage depuis toujours, quelques navires de surface ont également deux équipages. Comme par exemple le Dupuy de Lôme, le Beautemps Beaupré et plus récemment les BSAM et BSAOM. Le PSP Flamant, basé à Cherbourg, passera également au double équipage le 5 septembre prochain. 

Le passage à deux équipages offrira aux marins embarqués sur FREMM la possibilité de vivre plus sereinement leur vie privée et leur vie professionnelle grâce à la visibilité ainsi offerte. Le rythme de relève des deux équipages A et B tous les 4 mois permettra d'alterner entre les périodes embarquées dites de prise en charge du navire lorsqu'il sera en opérations à la mer, et les périodes dites en préparation à terre, pendant laquelle l'équipage se maintiendra au niveau opérationnel sur simulateur ou à bord d'une FREMM à quai, et contribuera à l'entretien de la frégate quand elle sera à quai. Ces périodes à quai étant connues à l'avance, du fait de la périodicité fixe des relèves d'équipage permettra également aux marins d'organiser à l'avance leur vie familiale, comme les vacances par exemple.

 

(MICHEL FLOCH)

(MICHEL FLOCH)

Le passage à deux équipages alternés devrait permettre d'augmenter sensiblement l'activité opérationnelle de l'ordre de 50%. Mais cela reste pour le moment un objectif qui demandera peut être des ajustement en fonction du retour d'expérience.

L'équipage B de l'Aquitaine va, dès demain, prendre possession des locaux aménagés pour l'équipage à terre, et commencer à se former (pendant 6 mois) avec le Groupe de transformation et de renfort (GTR) des FREMM pour être fin prêt début mars 2020 lorsqu'il prendra à son tour le navire en charge. 

 

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française