Défense
Premières évacuations médicalisées pour le Caïman Marine et le Dauphin N3

Actualité

Premières évacuations médicalisées pour le Caïman Marine et le Dauphin N3

Défense

En Polynésie française et au large de Brest, les deux nouveaux hélicoptères de la Marine nationale ont, récemment, réalisé leurs premières évacuations en configuration médicalisée. Arrivé à Tahiti le 28 août dernier, le premier des deux nouveaux Dauphin N3 destinés à la zone polynésienne a réalisé, le 14 décembre, sa première évacuation sanitaire. L'appareil a décollé de la base aérienne 190 de Faa'a pour récupérer une adolescente sur l'île de Rapa, dépourvue de piste d'atterrissage et donc seulement accessible en hélicoptère dans des délais brefs. L'équipage, composé de quatre personnes et quelque 150 kg de matériel de première urgence a embarqué pour un premier vol à longue distance, qui a été réalisé en trois étapes afin de permettre le ravitaillement en carburant : Tahiti - Rurutu, Rurutu - Raivavae et Raivavae - Rapa. Après plusieurs heures de vol, la jeune fille a été immédiatement prise en charge par le médecin du SAMU et conditionnée pour le vol retour pendant que l'équipage effectuait un nouveau ravitaillement. L'ensemble de la mission et la coordination des moyens engagés a été commandé depuis le centre des opérations des forces armées en Polynésie française au Taaone. Après 6h10 de vols et trois ravitaillements effectués, le Dauphin est reparti à destination de Raivavae où attendait un avion d'Air Archipels destiné à transporter au plus vite la blessée accompagnée de son médecin sur l'île de Tahiti. Arrivée à 20h00 sur le tarmac de l'aéroport de Faa'a, la patiente a été prise en charge par le service pédiatrique de l'hôpital du Taaone. Sur cette mission, le Dauphin N3 aura franchi 1400 kilomètres.

Le Caïman Marine  (© : MARINE NATIONALE)
Le Caïman Marine (© : MARINE NATIONALE)

Le Caïman Marine, version française du NH90 dans sa version navale (NFH), a également réalisé sa première évacuation médicalisée. Mis en service le 9 décembre au sein d'une première flottille (la 33F) basée à Lanvéoc-Poulmic, l'hélicoptère a embarqué le 31 décembre une équipe médicale du service de santé des armées pour réaliser une évacuation sanitaire sur l'île d'Ouessant. Il s'agissait de prendre en charge une femme de 86 ans pour la conduire au centre hospitalier de Brest. L'opération a été menée dans des conditions météorologiques difficiles. Ne pouvant se poser sur l'héliport de l'hôpital brestois, le Caïman Marine a rejoint la base de Lanvéoc, depuis laquelle la patiente, accompagnée du médecin embarqué par l'hélicoptère, a été transportée par un véhicule de secours et d'assistance aux victimes des marins-pompiers de Brest jusqu'à la Cavale Blanche.

 A bord du Caïman Marine (© : MARINE NATIONALE)
A bord du Caïman Marine (© : MARINE NATIONALE)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française