Défense
Premières plongées en eaux profondes pour le HMS Astute

Actualité

Premières plongées en eaux profondes pour le HMS Astute

Défense

Une étape majeure des essais en mer du nouveau sous-marin nucléaire d'attaque britannique a été franchie. Le HMS Astute a réalisé ses premières plongées en eaux profondes, ainsi que ses premiers tests à pleine puissance. Construit par les chantiers BAE Systems de Barrow-in-Furness, le SNA a gagné en novembre dernier la base de Faslane, en Ecosse, à partir de laquelle il mène ses campagnes d'essais au large des côtes britanniques. La profondeur d'immersion de l'Astute est, bien entendu, gardée secrète mais elle est évidemment supérieure à 300 mètres. Quant à la puissance, le réacteur à eau pressurisée PWR 2, conçu par Rolls-Royce, associé à deux turbines à engrenage développées par GE, doit atteindre 15.000 cv et permettre au sous-marin d'atteindre la vitesse de 29 noeuds en plongée. On notera, côté propulsion, que l'Astute est doté d'une pompe-hélice.
D'une longueur de 97 mètres pour un déplacement de 7800 tonnes en plongée, le nouveau SNA de la Royal Navy dispose de 6 tubes de 533mm, permettant de mettre en oeuvre jusqu'à 38 armes (torpilles Spearfish et missiles Tomahawk). Après une commande initiale de quatre SNA, le ministère britannique de la défense a donné son feu vert, en mars, pour la réalisation de deux unités supplémentaires. Le second SNA de la classe, l'Ambush, sera mis à flot cette année, alors que l'assemblage de l'Artful se poursuit et que les travaux d'usinage sont en cours sur l'Audacious.
Ces sous-marins sont appelés à remplacer les SNA des classes Swiftsure et Trafalgar.

Royal Navy