Défense
Près de 400 millions d'euros de contrats pour les futurs porte-avions britanniques

Actualité

Près de 400 millions d'euros de contrats pour les futurs porte-avions britanniques

Défense

Comme une réponse aux détracteurs des futurs porte-avions de la Royal Navy, le ministère de la Défense britannique vient de notifier de nouveaux contrats à l'Aircraft Carrier Alliance (Thales UK, BAE Systems, Bobcock), chargée du programme. Il y en a, cette fois, pour 333 millions de Livres, soit près de 400 millions d'euros. Depuis la signature du contrat global, en juillet 2008, plus de 1.25 milliards d'euros ont été engagés dans le programme Carrier Vessel Future (CVF), qui verra la réalisation des HMS Queen Elizabeth et HMS Prince of Wales (pour un coût total d'environ 5 milliards d'euros). « Ces nouvelles devraient rassurer ceux qui doutent de l'engagement du gouvernement dans le programme. Ces contrats vont assurer des milliers d'emplois au travers de la chaine d'approvisionnement, en plus des milliers d'emplois nécessaires au principal chantier de construction chargé de réaliser les navires. La phase de production du programme des porte-avions est maintenant bien engagée. Les premiers éléments sont déjà arrivés à Rosyth, où ces navires, qui seront la pierre angulaire de la future Royal Navy, seront assemblés », a déclaré Quentin Davies, secrétaire d'Etat à la Défense pour l'équipement et le soutien.

Vue des futurs Queen Elizabeth et Prince of Wales (© ROYAL NAVY)
Vue des futurs Queen Elizabeth et Prince of Wales (© ROYAL NAVY)

Les nouveaux contrats notifiés aux industriels portent sur différents équipements. Un marché de 120 millions de Livres a été notifié à Imtech Marine and Offshore pour la ventilation et l'air conditionné des navires. Ship Support Services Ltd s'est vu attribuer un contrat de 105 millions pour la peinture et les échafaudages, alors qu'Henry Abrams réalisera le transport vers le site écossais de Rosyth des blocs fabriqués à Glasgow (£85m). L'entreprise Tyco se chargera quant à elle de l'embarquement des systèmes de combat (£15m), alors qu'AEI Cables assurera la pose de 2500 kilomètres de câbles (£8m).
Longs de 280 mètres pour un déplacement de 65.000 tonnes en charge, les HMS Queen Elizabeth et HMS Prince of Wales seront les plus grands navires de guerre de l'histoire de la marine britanniques. La largeur de leur pont d'envol (dont la surface sera de 16.000 m2) atteindra 70 mètres, alors que leur hauteur, de la quille au mât, sera de 56 mètres. Ils embarqueront 40 aéronefs (dont 36 avions F-35 B) et auront une autonomie de 8000 à 10.000 nautiques.

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques