Divers
Près de 700 migrants ont disparu en Méditerranée la semaine dernière

Actualité

Près de 700 migrants ont disparu en Méditerranée la semaine dernière

Divers

Avec l’arrivée de l’été, les départs de migrants depuis les côtes libyennes est en forte augmentation et, avec eux, le cortège macabre des naufrages. La semaine dernière a vu la mort de près de 700 d’entre eux, dont une quarantaine d’enfants, dans des conditions atroces. 500 personnes auraient disparu dans le naufrage d’une embarcation, partie du port libyen de Sabrata, qui a chaviré alors qu’elle était approchée par la marine italienne venue à son secours.  Selon les témoignages recueillis par l’AFP, les survivants ont indiqué qu'environ 1100 personnes avaient embarqué à Sabrata, à bord de deux bateaux de pêche et d'un canot pneumatique. Le premier bateau, qui transportait 500 personnes, remorquait le deuxième, à bord duquel se trouvaient également environ 500 migrants. Quand ce dernier a commencé à chavirer, certaines personnes ont essayé de rallier l’autre navire en s’accrochant à la remorque. Le capitaine, de nationalité soudanaise, aurait alors coupé la remorque, qui, en cédant, aurait tué une femme. Le navire en remorque a ensuite rapidement coulé, provoquant la mort d'une grande partie de ses occupants. Le capitaine a été arrêté à son arrivée à Pozallo avec trois autres trafiquants présumés, selon les médias italiens. Une centaine de migrants auraient également péri dans un naufrage mercredi et au moins une cinquantaine dans un troisième, vendredi.

Profitant de la grave instabilité politique en Libye, les trafiquants multiplient les départs vers les côtes européennes. Les autorités italiennes ont dénombré l’arrivée de 10 bateaux et de 70 canots pneumatiques la semaine passée.

Migrants