Défense
Présentation au drapeau et baptême des promotions 2008 de l'Ecole navale et du Commissariat

Actualité

Présentation au drapeau et baptême des promotions 2008 de l'Ecole navale et du Commissariat

Défense

Samedi, à Lanvéoc-Poulmic, dans le Finistère, s'est déroulée la présentation au drapeau de la promotion 2008 de l'Ecole navale, institution chargée de former les jeunes officiers de la Marine nationale. Chaque année, l'Ecole navale, classée au sein des 10 « meilleures » grandes écoles françaises, fournit une petite centaine d'officiers-ingénieurs à la marine. On notera que l'École navale accueille pour la première année cinq élèves issus du corps de l'administration des affaires maritimes. Toujours rattachés à l'École de Bordeaux, ces élèves passeront un an sur le site du Poulmic, où ils recevront une formation militaire et maritime.
Samedi également, s'est déroulé le baptême de promotion 2008 des élèves commissaires, qui a été présentée au fanion de l'École des officiers du commissariat de la Marine. En parallèle de la formation très scientifique de l'Ecole navale, cette dernière permet à des jeunes diplômés des filières littéraires et économiques d'accéder, eux-aussi, à des postes d'officiers. La nouvelle promotion du commissariat a été baptisée « Hederer », qui appartenait à la promotion 1913 de l'Ecole du Commissariat de la marine.

Cet officier au parcours atypique, qui a rejoint dès la déclaration de guerre le front de l'Est au sein d'un régiment d'artillerie lourde, se porte volontaire en 1916 pour devenir pilote d'observation puis pilote de chasse, Fernand Hederer prend en février 1918 le commandement de l'escadrille de chasse SPAD 285, une distinction tout à fait exceptionnelle pour un jeune commissaire de 3ème classe. Grand ami de l'as de l'aviation René Fonck, il cumule durant cette période des centaines d'heures de vol au dessus du territoire ennemi et collectionne les citations à l'ordre de l'armée, de la division et du régiment, la croix de guerre avec trois palmes et trois étoiles et la légion d'honneur en 1917. La guerre terminée, Hederer sert à bord du croiseur cuirassé Marseillaise, puis comme commissaire de la base navale de Constantinople. En 1925 , il commence une nouvelle carrière dans les corps du contrôle. Durant la seconde guerre mondiale, à partir de 1943, il participe activement aux actions de résistance du réseau Marco Polo et est recherché par la Gestapo au début de l'année 1944.
Nommé après guerre directeur du contrôle de l'aéronautique puis de l'armement, il termine sa carrière au service de l'Etat comme secrétaire général de l'aviation civile, puis devient, en 1951 et pendant 14 ans, PDG d'une société industrielle qui, sous son égide, passe de 200 à 1200 personnes.
___________________________________________________

- En savoir plus sur l'Ecole du commissariat de la marine

-
Voir le site de l'Ecole navale

Marine nationale