Disp POPIN non abonne!
Divers
Présidentielle : Pourquoi seulement trois candidats interrogés ?

Actualité

Présidentielle : Pourquoi seulement trois candidats interrogés ?

Divers

Des lecteurs nous ont exprimé leurs interrogations à l'annonce de la publication des seules prises de positions de Ségolène Royal, Nicolas Sarkozy et François Bayrou concernant les problématiques maritimes. Nous croyons donc important d'apporter quelques précisions à ce choix.
Pour mémoire, un site internet est considéré, encore aujourd'hui comme un media écrit si la majorité de l'information n'est pas présentée de manière audiovisuelle. A ce titre, il est libre de tout choix éditorial - même en période électorale.
Les réponses au questionnaire que nous vous présentons cette semaine ont été réunies par l'Institut Français de la Mer et le Cluster Maritime Français. Ces derniers précisent qu'au 15 janvier, « tous les candidats ont été appelés à répondre suite à la diffusion du questionnaire. Nous aurions été ravis d'avoir les réponses des autres candidats mais seules trois équipes se sont manifestées, ce qui illustre d'ailleurs le manque d'intérêt maritime dans ce pays ».
Bien qu'il semble naturel de penser que se limiter aux candidatures préférées des enquêtes d'opinion soit chose partiale, nous avons quand même choisi de les diffuser car il n'y a, comme nous venons de le voir, aucune volonté d'occulter l'avis des 9 autres prétendants, quels qu'ils soient.
Nous comprenons bien la déception légitime de certains de nos lecteurs qui voteront, le 22 avril, pour une autre candidate, un autre challenger. Toutefois, notre volonté est, avant tout, de savoir quels seront les choix stratégiques et les grandes orientations de la prochaine présidence vis-à-vis du monde maritime.
Soyez assuré que notre rédaction saura, dans les prochains mois, si besoin était, rappeler les positions prises par les uns et les autres à la veille d'un scrutin, qui engage la communauté française pour au moins 5 ans.

Vincent Groizeleau, rédacteur en chef,
Gildas Le Cunff de Kagnac, directeur de la publication.

Présidentielle : Les candidats et le monde maritime