Divers
Présidentielle : Quel avenir pour l'industrie navale militaire et le second porte-avions ?

Actualité

Présidentielle : Quel avenir pour l'industrie navale militaire et le second porte-avions ?

Divers

A la veille de l'élection présidentielle, l'Institut Français de la Mer et le Cluster Maritime Français ont interrogé François Bayrou, Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy sur leurs ambitions pour le monde maritime. Aujourd'hui, nous vous proposons les réponses des trois candidats favoris des sondages sur les problématiques liées à la défense. En France, l'industrie militaire est menée par DCNS, suite au rapprochement de DCN et de Thales dans une perspective de consolidation européenne. Autour de ce groupe de haute technologie, qui emploie 13.300 salariés, gravitent une multitude de fournisseurs. Le principal client du n°1 européen de la navale militaire demeure la Marine nationale. Regroupant 54.000 personnels, la marine française a débuté une vaste mutation, destinée à adapter ses moyens vieillissants aux nouveaux enjeux stratégiques, alors que l'approvisionnement du pays est plus que jamais dépendant des liaisons maritimes. Après la signature des programmes FREMM et Barracuda, la Marine nationale et les industriels attendent le lancement du program

Présidentielle : Les candidats et le monde maritime Cluster Maritime Français (CMF) | Actualité