Divers
Presque tout l'équipage de l'Arctic Sunrise libéré

Actualité

Presque tout l'équipage de l'Arctic Sunrise libéré

Divers

29 des 30 membres de l’équipage de l’Arctic Sunrise, le navire de Greenpeace arraisonné par les garde-côtes russes dans l’océan Arctique en septembre, ne sont plus derrière les barreaux. Ils ont été libérés sous caution à l'issue de plusieurs audiences qui se sont déroulées la semaine dernière à Saint-Pétersbourg. Une caution de 2 millions de roubles (45.000 euros) a été versée pour chacun d’eux par Greenpeace. Seul un militant australien reste en prison à Mourmansk.  

Parallèlement, le Tribunal de la mer, juridiction des Nations Unies compétente pour les litiges en mer, a rendu son jugement après avoir été saisi par les Pays-Bas, Etat du pavillon de l’Arctic Sunrise. Il a notamment estimé que les membres d’équipage devaient pouvoir quitter la Russie. Les dernières déclarations des responsables russes semblent indiquer qu’une fois les problèmes de visa résolus, ils pourront rejoindre leurs pays d’origine. 

Greenpeace