Croisières et Voyages
Princess Cruises met à l’arrêt ses 18 paquebots pour deux mois

Actualité

Princess Cruises met à l’arrêt ses 18 paquebots pour deux mois

Croisières et Voyages

Quelques heures après Viking Cruises, et avant d'autres opérateurs, la compagnie américaine Princess Cruises a annoncé hier qu’elle suspendait à son tour toutes ses croisières à travers le monde en raison du développement du coronavirus. Cela, pour une durée de 60 jours. Les 18 paquebots de Princess, qui accueille en temps normal 50.000 passagers quotidiennement, vont être mis à l’arrêt une fois les clients actuellement à bord débarqués, à priori d’ici le 17 mars selon les possibilités de débarquement. La compagnie prendra en charge les rapatriements (quand les débarquements n’ont pas lieu dans les ports prévus), procèdera à des remboursements et propose à ses clients de réserver gratuitement une nouvelle croisière ultérieurement, avec un certain nombre d’avantages à titre de dédommagement. Tous les départs jusqu’au 10 mai sont annulés, Princess ayant également, ce qui est important, annoncé que cela n’impacterait pas pour les croisières déjà vendues les commissions des agences de voyages, un réseau essentiel gravement atteint par la crise du covid-19 et que l’armateur souhaite ainsi soutenir.  

Filiale du groupe américain Carnival, Princess Cruises, l’une des plus importantes compagnies au monde, a été durement touchée depuis le début de l’épidémie. Il y a d’abord eu la dramatique quarantaine du Diamond Princess au Japon le mois dernier (plus de 600 passagers infectés et 6 décès), aggravée par la mauvaise gestion des

Princess Cruises | Actualité de la compagnie de croisière Coronavirus | Toute l'actualité Covid-19 dans le secteur maritime