Croisières et Voyages
Princess Cruises va payer 40 millions de dollars pour pollution volontaire

Actualité

Princess Cruises va payer 40 millions de dollars pour pollution volontaire

Croisières et Voyages

Poursuivie aux Etats-Unis pour pollution volontaire et tentative de dissimulation de cette pratique, la compagnie Princess Cruises, filiale du groupe Carnival, a décidé de plaider coupable pour les 7 chefs d’inculpation dont elle faisait l’objet. Au terme de cet accord, qui va mettre fin à la procédure judiciaire et éviter un procès qui aurait pu lui coûter beaucoup plus cher, l’armateur va payer 40 millions de dollars, a annoncé hier le département américain de la justice. Ce dernier a insisté sur le fait qu'il s'agit de la plus lourde peine prononcée jusqu'ici aux USA dans une affaire de pollution maritime délibérée. 

L’enquête avait débuté après les révélations d’un ingénieur, indiquant que le paquebot Caribbean Princess avait procédé en août 2013 à un rejet délibéré d’eau hydrocarburée au large des côtes britanniques. Selon les éléments recueillis au cours des investigations, il est apparu que de telles pratiques avait été menées à plusieurs reprises et par différents moyens depuis 2005. Les marins s’étaient même montrés très imaginatifs pour masquer les rejets et éviter les systèmes de monitoring, avec en particulier l’utilisation de ce qui était connu sous le nom de « magic pipe » afin de contourner les systèmes de traitement et déverser les eaux polluées en mer. Les enquêteurs, qui ont souligné les mensonges et tentatives de dissimulation par certains personnels du Caribbean Princess, ont néanmoins fini par réunir les preuves nécessaires. Ce qui les a ensuite conduit à découvrir certaines pratiques illégales sur quatre autres paquebots de la compagnie (Star Princess, Grand Princess, Coral Princess et Golden Princess). En plus du cas britanniques, sur lequel était basé la procédure, le département américain de la justice a estimé que des rejets avaient probablement eu lieu dans les eaux des Etats-Unis. 

Accidents, pollutions