Disp POPIN non abonne!
Défense
Prise de commandement sur la FREMM Normandie

Fil info

Prise de commandement sur la FREMM Normandie

Défense

Le 11 janvier 2019 à Lorient, le capitaine de vaisseau Jean-Baptiste Soubrier a été reconnu, par le vice-amiral d’escadre (VAE) Jean-Philippe Rolland commandant la Force d’action navale (ALFAN), commandant de la frégate multi-missions (FREMM) Normandie.

Le CV Soubrier, né à Cherbourg, sert au sein de la Marine nationale depuis plus de 24 ans, dont 12 embarqués au cours desquels il a déjà exercé deux commandements à la mer : l’aviso Commandant Birot basé à Toulon et la frégate de surveillance Nivôse basée à la Réunion.

 

 

La FREMM Normandie est le sixième exemplaire d’une série de huit. Elle sera livrée à la Marine nationale à l’été 2019. Le bâtiment et son équipage seront ensuite éprouvés en situation réelle, avant d’être admis au service actif. Le triptyque, composé de la FREMM, de l’hélicoptère Caïman Marine et du missile de croisière naval (MdCN), est unique en Europe. Il fait d’elle notamment une référence mondiale dans le domaine de lutte anti-sous-marine. Ces frégates, épine dorsale de la marine de surface, permettent à la France de figurer parmi les grandes marines océaniques, déployées sur tous les océans. Les FREMM sont le programme phare du renouvellement de la flotte de surface de la Marine nationale. Les deux derniers bâtiments, Alsace et Lorraine, seront livrés en 2021 et 2022, avec des capacités de défense aérienne renforcées (FREMM-DA).

La première levée des couleurs et la prise de commandement aura été un événement majeur de la vie de cette frégate, notamment par la présence d’Hervé Morin, président de la région Normandie, mais également pour Naval Group, leader européen du naval de défense qui conçoit et réalise des sous-marins et des navires de surface pour répondre aux besoins des marines françaises et internationales. Sur son site de Lorient, Naval Group assure aujourd'hui la conception - réalisation de FREMM, de frégates de taille intermédiaire (FTI) et de corvettes.

Communiqué de la Marine nationale, 11/01/19