Disp POPIN non abonne!
Défense
Privinvest prêt à reprendre les activités de surface de TKMS

Actualité

Privinvest prêt à reprendre les activités de surface de TKMS

Défense

Dans une interview publiée ce vendredi dans Mer et Marine, Iskandar Safa, dont la holding Privinvest est déjà propriétaire du chantier German Naval Yards de Kiel,  se dit prêt, si l’occasion se présente, à reprendre les activités navales de surface de TKMS. Une éventuelle cession de ces actifs est évoquée depuis que la filiale du groupe Thyssen Krupp a été écartée par Berlin de la compétition pour le contrat géant MKS 180, portant sur la réalisation d’une nouvelle série de quatre frégates destinées à la marine allemande. N’ont été conservés comme finalistes de cet appel d’offres européen que German Naval Yards d’un côté et, en face, le constructeur néerlandais Damen. Celui-ci s’est allié avec l’allemand Lürssen, qui faisait initialement équipe avec TKMS. Quant à ce dernier, un accord a été annoncé en août pour lui permettre, en cas de victoire de GNY, de pouvoir travailler en sous-traitance du chantier de Kiel. Le lauréat de ce contrat estimé à plus de 5 milliards d’euros doit être désigné à la fin de cette année.

L’accord conclu entre German Naval Yards (ex-HDW Gaarden repris en 2011 par Privinvest) et TKMS repésente une évolution importante sur l’échiquier naval allemand. Et, pour de nombreux observateurs, elle semble constituer un premier pas vers une future consolidation. Interrogé par Mer et Marine sur une éventuelle vente des activités navales de surface de TKMS, Iskandar Safa ne cache pas son intérêt : « Je défends la consolidation de l’industrie. Si l’occasion se présente, il est certain que je serai repreneur ».

- voir l’intégralité de l’interview d’Iskandar Safa

 

Thyssen Krupp Marine Systems (TKMS)