Marine Marchande
Procès de l'Erika : Après la proposition de Total, plusieurs parties civiles envisagent de faire appel

Actualité

Procès de l'Erika : Après la proposition de Total, plusieurs parties civiles envisagent de faire appel

Marine Marchande

Le groupe pétrolier français a finalement décidé, vendredi, de faire appel de sa condamnation, qu'il estime « injustifiée », dans le procès du naufrage de l'Erika. Le 16 janvier, le tribunal avait condamné Total à une amende de 375.000 euros et à payer solidairement, avec l'armateur de l'Erika, son gestionnaire et la société de classification Rina, 192 millions d'euros de dommages et intérêts aux parties civiles. « Il est reproché à Total d'avoir provoqué le naufrage en commettant une faute d'imprudence dans la sélection du navire, alors que Total a été trompé par des certificats qui ne correspondaient pas à la réalité de l'état gravement dégradé de la structure du navire. En tant qu'utilisateur de bateaux, Total n'a pas à se substituer aux sociétés de con

Pollution en mer et accidents