Marine Marchande
Procès de l'Erika : les parties civiles ripostent en vue de la cassation

Actualité

Procès de l'Erika : les parties civiles ripostent en vue de la cassation

Marine Marchande

La nouvelle avait fait l'effet d'un coup de tonnerre il y a quelques semaines. L'avocat général de la Cour de Cassation, dans son avis rendu en vue de l'audience du 24 mai prochain, préconisait la cassation sans renvoi, c'est-à-dire l'annulation pure et simple de l'ensemble de la procédure consécutive au naufrage du pétrolier Erika en décembre 1999 au large de la pointe de Penmarc'h. Parmi la soixantaine de parties civiles, la stupeur a été à la hauteur de la nouveauté jurisprudentielle qu'avait été le jugement de première instance en janvier 2008. Passées les premières réactions d'indignation, portées notamment par les nombreux élus de l'Ouest, le temps est désormais venu de s'attaquer à la riposte judiciaire.
La Cour de Cassation, juridiction suprême de l'ordre judiciaire français, a été saisie par les quatre prévenus condamnés en première instance, puis en appel : l'armateur, le gestionn

Pollution en mer et accidents