Défense
Procès du Charles de Gaulle : Le parquet de Marseille fait appel

Actualité

Procès du Charles de Gaulle : Le parquet de Marseille fait appel

Défense

Comparaissant suite à l'intoxication d'un jeune quartier-maître, lors d'une intervention sur une caisse d'eaux usées du porte-avions Charles de Gaulle, en novembre 2001, trois marins avaient été condamnés, le 17 novembre dernier, à des peines allant de 3 mois à un an de prison avec sursis. Toutefois, le parquet a décidé de faire appel du jugement du tribunal correctionnel de Marseille, où était tenu le procès fin octobre. Estimant que les marins avaient fait preuve de graves négligences, le procureur avait requis 12 à 15 mois de prison avec sursis. Outre les trois marins condamnés, deux autres officiers, dont le commandant en second du Charles de Gaulle (à l'époque bien sûr) avaient été relaxés.
Le 8 novembre 2001, le quartier-maître Sébastien Pisani, alors âgé de 21 ans, avec été intoxiqué à l'hydrogène sulfuré, gaz très agressif qui l'a plongé depuis dans le coma.

Marine nationale