Défense
Propulsion : Trois lignes d'arbres et waterjet pour la FM 400 de DCNS

Actualité

Propulsion : Trois lignes d'arbres et waterjet pour la FM 400 de DCNS

Défense

Afin d'équiper sa nouvelle gamme de frégates de moyen tonnage, DCNS a adopté un système propulsif novateur pour des bâtiments militaires de ce type. Articulée autour de trois lignes d'arbres, la propulsion des FM 400 se veut à la fois simple, fiable et économique. Les deux lignes d'arbres latérales, s'achevant par une hélice, seront entrainées par un moteur diesel semi-lent (au lieu d'un moteur rapide utilisé habituellement sur les frégates). Plus simples et plus robustes, ces équipements que l'on retrouve dans le secteur civil doivent permettre de baisser la consommation des navires. Ils permettront à la frégate d'atteindre la vitesse de 23 noeuds avec une faible consommation. L'autonomie sera conséquente, avec 6500 nautiques franchissables à 15 noeuds.

Système propulsif des FM 400 (© : DCNS)
Système propulsif des FM 400 (© : DCNS)

La ligne d'arbres centrale offre, quant à elle, la meilleure tenue au choc, et servira pour les allures les plus discrètes. Equipée non pas d'une hélice mais d'un waterjet, elle est entrainée soit par un moteur diesel rapide (avec une allure maximale de 25 à 26 noeuds), soit par une turbine à gaz permettant à la frégate de marcher à 29 noeuds. Destinées à succéder à la famille des frégates du type La Fayette, les Frégates Modulaires (FM) 400 mesurent 126 mètres de long pour une largeur de 17.5 mètres. La gamme se décline en quatre versions : un design de base et trois modèles dont un domaine de lutte est renforcé (antiaérien, anti-sous-marin ou action vers la terre).
__________________________________________

- Lire notre dossier sur la FM 400

Naval Group | Actualité industrie navale de défense