Défense
Quand l’USS Zumwalt passe pour un petit bateau de pêche au radar

Actualité

Quand l’USS Zumwalt passe pour un petit bateau de pêche au radar

Défense

L’USS Zumwalt, le nouveau super-destroyer américain aux lignes futuristes, vient de réaliser ses essais constructeurs au large de la côte Est des Etats-Unis. Alors que l’imposant bâtiment de 186 mètres de long et 15.000 tonnes de déplacement en charge revenait au chantier Bath Iron Works, il a croisé la route d’un pêcheur local. Interrogé par l’agence Associated Press, Lawrence Pye a expliqué que sur son radar, l’écho renvoyé par l’USS Zumwalt était minime, faisant passer le destroyer pour un minuscule bateau de pêche de 40 à 50 pieds (12 à 15 mètres).

 

L'USS Zumwalt quittant le chantier BIW le 24 mars pour ses essais constructeur (© : US NAVY)

L'USS Zumwalt quittant le chantier BIW le 24 mars pour ses essais constructeur (© : US NAVY)

 

Il faut dire que la furtivité est l’un des grands enjeux du programme DDG 1000, l’un des plus onéreux de l’histoire navale américaine. En 2011, le coût unitaire de ces destroyers était annoncé à 3.8 milliards de dollars et même plus de 6.5 milliards pour le premier de série en incluant les frais de conception et de développement. Tant et si bien que le programme, qui devait comprendre 32 unités, a été réduit à seulement trois exemplaires.

Tête de série, l’USS Zumwalt doit reprendre la mer prochainement pour ses essais finaux, préalable à sa livraison à l’US Navy. Prévu pour être mis en service au sein de la flotte américaine lors d’une cérémonie à Baltimore au mois d’octobre, ce bâtiment extrêmement complexe et innovant ne devrait pas être opérationnel avant 2018. 

 

- Voir notre article détaillé sur ce programme

 

Première sortie en décembre 2015 (© : US NAVY)

Première sortie en décembre 2015 (© : US NAVY)

US Navy / USCG