Croisières
Quel avenir pour Pullmantur et Croisières de France ?

Actualité

Quel avenir pour Pullmantur et Croisières de France ?

Croisières

Mutualisation de la flotte, arrivée potentielle d’un nouvel investisseur, départ de l’Empress et peut-être de l’Horizon en fin d’année, concurrence des compagnies exploitant des unités modernes… De nombreuses questions se posent depuis quelques mois autour de l’avenir de Pullmantur, filiale du groupe américain Royal Caribbean Cruises Ltd, et de sa marque tricolore, Croisières de France.

Au sein du groupe RCCL depuis 10 ans

C’est en 2006 que RCCL a racheté Pullmantur afin de développer une offre sur le marché ibérique, alors en pleine expansion. Le groupe espagnol, qui a débuté son activité dans la croisière au cours des années 90 et dispose alors d’autres actifs, dont un réseau d’agences de voyage et une compagnie aérienne, vient de connaitre une forte croissance, sa flotte étant passée en quatre ans d’un à six navires. Au moment de sa reprise, Pullmantur aligne les vieux Oceanic, Pacific et Holiday Dream (qui deviend

CDF Croisières de France