Marine Marchande
Qu’est devenu le roulier MN Eider ?
ABONNÉS

Actualité

Qu’est devenu le roulier MN Eider ?

Marine Marchande

En 1998, la Société Nantaise et Morbihannaise de Navigation – filiale de la Compagnie Nationale de Navigation – se scindait en deux entités: La Compagnie Maritime Nantaise pour gérer les navires océaniques et la Société Morbihannaise de Navigation – aujourd’hui Compagnie Océane – pour armer les navires de desserte des îles du Morbihan (Groix, Belle-Ile…etc).

Et c’est en janvier 2005 que la première entité francisait un grand roulier rebaptisé MN Eider. Ce navire de 20865 tonneaux de jauge brute venait tout droit des pays nordiques puisque sous le vocable de Baltic Eider, il assurait des services entre la Baltique – d’où son nom ! – et la Belgique principalement. Construit par le chantier sud-coréen Hyundai d’Ulsan et livré à son armateur en 1989, il impose de par son haut franc-bord et une étrave presque droite renforcée pour une navigation dans les glaces. A l’arrière de son château doté de cabines individuelles pour l’équipage – puis quelques-unes supplémentaires pour embarquer huit passagers – deux grandes cheminées se dressent pour le passage des échappements de ses diesels.

Sous la bannière tricolore, le MN Eider allait principalement être affecté pour des transports de matériels militaires de l’Armée française vers l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique de l’Est ou le Proche-Orient. Quelquefois, le

Compagnie Maritime Nantaise | Toute l'actualité de l'armateur