Marine Marchande
Qu’est devenu l’éphémère hydroptère Normandy Princess ?
ABONNÉS

Actualité

Qu’est devenu l’éphémère hydroptère Normandy Princess ?

Marine Marchande

Les Dieppois se souviennent certainement de l’hydroptère – ou Jetfoil – qui a assuré pendant quelques mois une liaison avec l’Angleterre au départ de leur port en 1979. Le Jetfoil Boeing, baptisé Normandy Princess, et mis en service le 27 avril 1979, n'a pas atteint les objectifs escomptés. Construit par Boeing Marine System à Renton – Etat de Washington – cet hydroptère long de 30,10 mètres et large de 9,50 reliait Dieppe à Brighton (Marina). Afin d’assurer le transfert des passagers dans de bonnes conditions et au plus près du centre-ville du port normand. Une passerelle avait été spécialement construite et installée dans l’avant-port. Et, par de bonnes conditions météorologiques, le Normandy Princess pouvait traverser la Manche à la vitesse de 45 nœuds avec 261 passagers, ce qui mettait Brighton (Marina) à 100 minutes. Mais la Manche étant une mer assez hachée, le navire devait parfois annuler des traversées, ce qui n'a pas contribué à obtenir le seuil de rentabilité fixé à la fin de la saison estivale. Seajet, la société créée pour l’occasion a été contrainte de jeter l’éponge et de débarquer l’équipage.

 

Le Terceira, ex-Normandy Express (© MARC OTTINI

Le Terceira, ex-Normandy Express (© MARC