Marine Marchande
Qu’est devenue la drague aspiratrice en marche ouvrante La Hève ?

Focus

Qu’est devenue la drague aspiratrice en marche ouvrante La Hève ?

Marine Marchande

Livrée au GIE Dragages-Ports en mai 1984 par les Ateliers Français de l’Ouest à Grand Quevilly et louée au Port Autonome du Havre, la drague aspiratrice en marche ouvrante La Hève a pris ses fonctions quelques semaines plus tard. Cet engin de dragage d’un port en lourd de 1750 tonnes est conçu pour travailler dans le grand port qui avait besoin de maintenir un niveau d’eau constant pour accueillir les grands vraquiers venant livrer du charbon au quai de la centrale EDF, les pétroliers accostant aux appontements de la CIM, les porte-conteneurs de plus en plus gros, mais aussi en amont de l’écluse François 1er près des terminaux de Bougainville ou de l’Europe ou tout au long du Grand Canal. Positionnée sur tribord, son élinde de dragage de 550 mm de diamètre équipée d’une pompe à déblais électrique immergée de 500 kW peut opérer jusqu’à une profondeur de 20 mètres. Le vidage de son puits à déblais s’effectue par l’ouverture des deux demi-coques au moyen de deux vérins hydrauliques positionnés à chaque extrémité.