Vie Portuaire
A quoi pourrait ressembler le terminal méthanier d'Antifer ?

Actualité

A quoi pourrait ressembler le terminal méthanier d'Antifer ?

Vie Portuaire

Le nouveau logiciel de simulation des pilotes du Havre permet d'avoir une bonne idée de la nouvelle configuration d'Antifer, si le terminal méthanier projeté par Poweo et ses partenaires voit le jour. Reproduisant de façon très réaliste les aménagements, le simulateur permet de faire évoluer le décor portuaire et de visualiser l'ensemble des nouveaux projets. C'est, notamment, grâce à lui que les pilotes ont validé l'aspect « approches nautiques » du futur terminal.
Rencontrant une forte opposition de la part des riverains et de certains élus locaux, notamment en termes d'impacts touristiques et environnementaux, le projet sort de plusieurs mois de débats publics. Achevée le 14 décembre, cette phase doit déboucher, début 2008, sur une décision de poursuite, ou non, du dossier.
D'une capacité d'environ 9 milliards de m3 par an, la construction du terminal méthanier d'Antifer nécessiterait 500 millions d'euros d'investissements. Le projet est porté par les Français Poweo et CIM, l'Allemand E.ON et l'Autrichien Verbund, réunis au sein de la société Gaz de Normandie.
A l'issue de la dernière réunion, la Commission particulière du débat public a deux mois pour rédiger un bilan et faire la synthèse des échanges. Ensuite, entre le 14 février et le 15 mars, la Commission nationale du débat public devra rendre un avis puis, à compter de mars, Gaz de Normandie prendra la décision de poursuivre, ou non, les études. Si celles-ci sont concluantes, le maître d'ouvrage déposera alors une demande d'autorisations pour réaliser l'infrastructure. C'est à ce moment que débuterait l'enquête publique au cours de laquelle l'administration doit donner son feu vert. Si tous ces éléments sont positifs, le chantier pourrait débuter au printemps 2009.

Port du Havre