Pêche
Quotas de pêche 2021 : négociation tronquée à Bruxelles
ABONNÉS

Actualité

Quotas de pêche 2021 : négociation tronquée à Bruxelles

Pêche

Étrange baptême du feu pour la ministre de la Mer, Annick Girardin, qui a participé, mardi et mercredi, à Bruxelles, à son premier « Conseil TACs et quota ». Brexit oblige, la Commission a tout simplement dû renoncer à mettre des chiffres en face de la centaine de stocks pêchés dans des zones situées à l’intérieur des eaux britanniques ou à cheval sur celles-ci. Elle n’aura donc pas à se battre pour les quotas de sole en Manche ou de langoustines en Ouest Écosse. Elle n’aura pas non plus grand-chose à leur ramener.

Les droits à l’identique en début d’année

Dans l’Atlantique Nord, « il n’y a que pour le Golfe de Gascogne où nous aurons des vrais chiffres » pour 2021, indique une source

Pêche